Compainville

Maire:  

110 rue de Gaillefontaine

Permanences de la mairie :

Mercredi 18h/20h - Samedi 9h/12h

Tél. : 02 35 90 91 91

mairie-sg.compainville@wanadoo.fr 

 

Situation :  7 km de Forges les Eaux

Population :  180 habitants

Superficie :  636 ha

Altitudes :  130 m à 231m

 

 

Origine :

 Le village est attesté dès le XIIème siècle. Apparemment formé avec le vieux français compain, cas sujet de compagnon, devenu "copain " à l'époque moderne. Cependant, certaines formes anciennes Cobeinvilla (vers 1200) et Cobbenivilla (vers 1237) laissent penser qu'il s'agit en fait du nom de personne norois Kolbeinn. De plus, l'appellatif -ville est beaucoup plus souvent associé à un anthroponyme germanique, norrois ou anglo-saxon qu'à un anthroponyme roman en Normandie. A noter que tous les Colleville, ainsi que les Valcongrain sont formés avec des anthroponymes contenant l'élément Kol.  

 

Patrimoine :

- Eglise Saint-Pierre et Saint-Marc. Elle fut érigée au XIIème siècle en pierre de pays. Les murs très épais et les fenêtres en arc surbaissé ont été refaits en 1745. deux chapelles ont été ajoutées par un transept. Elle a été frappée plusieurs fois par la foudre, notamment en 1682 et en 1807, et le clocher, chaque fois renversé et brûlé. Il était alors à droite du chœur. on en voit encore l'emplacement dans le mur. Le clocher actuel, axial, en briques, date de 1879. La nef est entièrement couverte de tuile brune. Intérieurement, la voûte en bois est récente. Le chœur est éclairé par 5 fenêtres garnies de vitrauc datant de 1860 à 1947. On remarque les stalles et les fonts baptismaux en chêne, bien conservés, les bancs et les lambris, très anciens ont été refaits il y a 20 ans. 

- Monument aux morts

- Site archéologique du Moulin Glinet. Le moulin Glinet était au XVème siècle un établissement sidérurgique avec haut fourneau et affinerie. 

- Croix tombales : elles proviennent des tombes abandonnées dans le cimetière communal de Compainville. Elles étaient entassées dans un roncier derrières l'église. Récupérées et remises en état, elles ont été mises en valeurs par la municipalité. Elles dates des XVIIIème et XIXème siècles. Réalisées essentiellement en fonte, leur particularité tient au fait qu'elles sont spécifiques au Pays de Bray et qu'elles résultent très vraisemblablement de la culture sidérurgique de cette région et plus particulièrement des activités industrielles de l'époque dans la commune. 

- Four à pain : il faisait partie de ce qui fut le château de Compainville. Construit en 1354, il a été détruit pendant la Révolution Française et reconstruit peu après. Entre les deux guerres, le conseil général y installa son assemblée. Déjà relativement imposante, la construction centrale de ce corps de ferme aurait dû être plus conséquente encore, comme en atteste l'imposant volume des caves. 

- Calvaires

- Lavoir